WCEU 2016 : améliorer votre empathie pour mieux concevoir

Empathy and Acceptance in Design and Community

Jour 1 – Track 1 – 11:30

Morten Rand-Hendriksen


Empathie par-ci, empathie par là

 

Morten Rand-Hendriksen est venu nous faire son retour sur la manière dont le web gère la communication. Et oui sur le web il est facile d’oublier que les personnes derrière l’écran ne sont que ça, des personnes. Dans une société où la conception centrée sur l’utilisateur est prôné par tous, il serait temps de se pencher sur la question de l’empathie. Surtout qu’on nous en parle partout et qu’on ne peut plus échapper à une conférence dessus, la preuve avec celle-ci.

 

 

Une histoire de chaussure

 

Avant d’aller plus loin, Morten nous parle d’une célèbre expression anglaise « don’t judge a man until you’ve walked a mile in his shoes ». En français « ne juge pas quelqu’un avant d’avoir marché un kilomètre dans ses chaussures » et qui est l’équivalent de notre « mets toi à sa place ». Là où cette expression est intéressante c’est qu’en la prenant à la lettre, elle permet à Morten d’illustrer facilement son propos.

En effet, il commence par nous faire remarquer qu’on aura beau marcher un kilomètre dans ses chaussures, rien n’est dit qu’on emprunte le même chemin !

WordPress used to be easy. I can't tell if it still is.
Le parallèle avec WordPress est fait. Pour nous qui utilisons WP quotidiennement l’interface nous parait extrêmement simple, mais l’est-elle vraiment pour quelqu’un qui ni connait rien ?

 

 

 

Mais qu’est-ce que vraiment l’empathie ?

 

Pour bien comprendre, Morten nous rappelle que la sympathie, l’empathie et la compassion ne sont pas les mêmes choses et, il l’illustre avec un robot qui essaye de garder une boite :

tn9npudprow7ejljzpam

La sympathie c’est ressentir de la pitié face à la malchance de quelqu’un d’autre (Pauvre robot ! Il se fait maltraiter, ça craint).

L’empathie c’est la faculté de comprendre et de partager les sentiments d’un autre (Si j’essayais de prendre une boite et que quelqu’un n’arrêterait pas de me la retirer, je deviendrai fou).

Et la compassion c’est avoir envie d’aider quelqu’un qui est en mauvaise posture (Si j’étais là, j’aiderais le robot à garder sa boite et je me débarrasserais sûrement du bâton).

 

 

Le côté obscur de l’empathie

 

L’empathie permet de projeter nos propres expériences sur d’autres personnes en pensant qu’elles sont comme nous. Il faut donc que le contexte soit le même pour que ce soit efficace. Et c’est sur ce point qu’internet nous connecte mais nous divise aussi. L’empathie n’est pas quelque chose de simple à maîtriser, à trop grande échelle elle peut d’ailleurs faire plus de mal que de bien.

Blind. The term "blindness" is used for complete or nearly complete vision loss.
En effet quand on pense à une personne aveugle, on pense tout de suite à ce qu’elle ne peut plus faire, aux pertes, plutôt qu’à ce qu’elle peut encore accomplir.

 

L’empathie reste notre interprétation du monde à travers un miroir déformant créé par nos privilèges. Pour Morten, par exemple, c’est le fait d’être un homme blanc, scientifique, avec des connaissances techniques (Et nous au début de cet article nous avons dit que nous étions dans une sociéte où la conception centrée sur l’utilisateur était prôné par tous, ce qui n’est pas forcément le cas).

 

 

Il faut améliorer notre vision des autres

 

Pour améliorer ce procédé Morten nous parle de sa formule empathie avertie + acceptation. Et le premier constat à admettre est que nous sommes tous différent. L’empathie seule n’est pas une solution mais un point de départ pour une exploration plus approfondie.

Et pour ça Morten nous invite à lasser nos chaussures : plutôt que marcher un kilomètre dans les chaussure d’un autre, rejoignez le et marchez ensemble.

(reframe | relive | remind) + accept
L’empathie avertie décomposée : recadrer le contexte, revivre la situation, et se rappeler du miroir déformant par lequel on observe. Et ajouter à ça l’acceptation.

 

Comment recadrer le contexte ?

  • Explorez des contextes déjà existant
  • Établissez un contexte partagé ou analogue
  • Imaginez ou rappelez-vous d’expérience similaire
  • Replacez la situation dans un contexte familier
  • Faites plus que marcher un kilomètre dans leur chaussures, imaginez vous vivre toute la vie avec

 

Pour revivre la situation essayez de vous immerger !

  • Passez une semaine sans vous connecter
  • Débranchez votre télévision
  • Documentez-vous sur des sujets polémiques
  • Lisez les commentaires acerbes à de vrais personnes (pour vous rendre compte)

 

Rappelez vous de vos privilèges en sortant de votre zone de confort !

  • Apprenez un nouveau langage
  • Faites une activité que vous ne connaissez pas
  • Essayez de transmettre vos connaissances à d’autres
  • Documentez vos succès mais aussi vos erreurs

 

Acceptez la réalité des autres !

  • Écoutez les gens sans les interrompre
  • Acceptez leur révélation comme étant la vérité
  • Posez-vous la question de ce que vous allez répondre
  • Cherchez un terrain d’entente
  • Élargissez vos tolérances

 

On the web, and in WordPress, we are the 1%.

 

Pour les anglophones nous vous recommandons grandement de lire l’article de Morten (avec sa présentation qui contient de nombreux exemples) :

Informing Your Empathy for More Human Designs and Communities